7 erreurs à éviter pour réussir son activité Freelance

7 erreurs à éviter pour réussir son activité Freelance

Être freelance offre l’avantage de travailler chez soi. Les principaux bénéfices sont de ne plus être dans les embouteillages pour se rendre au bureau, de pouvoir mieux concilier vie familiale et vie professionnelle avec des horaires plus flexibles et de bénéficier d’une liberté d’organisation.

Cependant travailler à domicile n’est pas forcément facile et le revers de cette liberté est que le freelance est totalement livré à lui-même. Ce mode de travail demande une certaine discipline et de l’organisation pour éviter les dérapages qui peuvent être néfaste pour la santé et la productivité.

Voici quelques erreurs à éviter pour optimiser son activité de freelance à domicile.

1. Démarrer immédiatement sa journée

L’inconvénient du travail à domicile est que l’on ne profite plus du temps de trajet pour se préparer à sa journée, lire ou écouter de la musique. On se met directement à son bureau.

Conseil : Commencer sa journée en prenant un temps pour se faire plaisir avant de se mettre au travail : faire une activité sportive ou de relaxation, boire une tasse de café, méditer…

 2. Ne pas avoir d’horaires

Quand on travaille chez soi, on a tendance à oublier le temps et les horaires et souvent le travail ne se termine jamais.

Conseil : Se lever tous les jours à la même heure et se fixer des horaires de travail comme si vous étiez au bureau avec l’avantage de pouvoir choisir vos propres plages horaires !

3. Ne pas connaître son biorythme

Notre énergie n’est pas constante tout au long de la journée. A quel moment êtes-vous le plus efficace : le matin, l’après-midi ou le soir ?

Savoir identifier et exploiter au maximum les tranches horaires où sa productivité est à son meilleur niveau permet de mieux gérer ses tâches et d’effectuer celles qui sont difficiles ou importantes pendant cette période. Les heures creuses seront consacrées aux tâches faciles et rapides.

Conseil : Observer votre rythme et les moments où vous êtes le plus en forme pour augmenter votre productivité.

 4. S’éparpiller

Face à la multitude des tâches à accomplir, qui sont source de pression et de stress, l’éparpillement est le risque majeur à gérer pour éviter de terminer sa journée avec l’impression de n’avoir pas été productif. Il est donc indispensable d’avoir une bonne organisation et de s’y tenir.

Conseil : Organiser sa semaine de travail avec des plages pour grouper ses activités principales. Par exemple : administratif, production, prospection commerciale, réseaux sociaux ou rendez-vous à l’extérieur. Pour chaque activité, lister les tâches à accomplir pour la semaine. Vous pouvez aussi vous fixer un objectif par jour : « si je ne devais faire qu’une seule chose, ce serait laquelle ? ».

Chaque fin de semaine, prendre un temps de réflexion pour faire le bilan de la semaine écoulée, voir ce qui a fonctionné ou ce qui vous a désorganisé pour vous sentir davantage maître de votre organisation.

 5. S’isoler

Quand on est freelance, il n’y a plus de patron, ni de collègues pour parler de son travail et la famille n’est pas forcément la meilleure oreille. Il est donc important de se ménager des plages pour sortir de chez soi afin de rencontrer d’autres professionnels avec qui on pourra échanger sur son activité.

Conseil : Participer à des conférences, s’inscrire à des soirées networking ou aux apéros entrepreneurs ( http://fr.drinkentrepreneurs.org/about/)

6. Oublier les pauses

Les pauses sont nécessaires à la productivité : la pause de quelques minutes toutes les heures pendant le temps de travail, la pause déjeuner, la pause d’une journée ou la pause vacances.

Il est donc indispensable se savoir se déconnecter de son travail pour permettre au corps et au mental de se ressourcer et éviter le risque de burn-out ou des problèmes de santé qui obligeront à s’arrêter.

Conseil : Programmer une pause de 3 à 5 minutes toutes les heures avec un minuteur ( http://e.ggtimer.com/). En profiter pour se lever de son siège, boire de l’eau, faire quelques respirations ou étirements et cligner des yeux pour éviter la fatigue oculaire. Mais surtout ne pas aller lire ses mails ou se connecter sur son compte Facebook ou Twitter !

Prendre le temps de faire une pause déjeuner avec des repas équilibrés et une micro-sieste pour recharger les batteries. Débrancher complètement une journée par semaine pour vos loisirs ou votre famille et n’oubliez pas de vous organiser pour prendre un peu de repos mérité en vacances.

 7. Travailler sur son canapé

L’idéal est de pouvoir aménager une pièce dédiée à son activité ou du moins un coin où l’on se sente bien pour travailler avec une bonne énergie, une bonne lumière et des objets décoratifs.

Conseil : Acquérir du matériel de qualité pour avoir un bureau, des rangements et surtout un siège confortable pour limiter les douleurs au niveau du cou, des épaules et du dos.

Et vous freelance, quels sont vos conseils pour travailler efficacement chez soi ?

Merci à Marie-Pierre Charpentier Consultante, formatrice Réseaux sociaux / Communication / Cohésion Équipe pour son article.

Son site internet : http://blog-santeautravail.com/le-blog/

Vous avez aimé cet article ? partagez le !