Freelance informatique : quels tarifs proposer à vos clients ? (TJM informatique)

Dans le monde de l’informatique, le nombre de personnes qui travaillent en freelance ne cesse d’augmenter. Les entreprises, elles, apprécient de plus en plus ce mode de travail qui ne les lie pas directement à un salarié. Cependant, est-ce vraiment rentable pour les freelances ? Petit tour d’horizon sur les différentes compétences IT (informatique et télécommunication), et sur le tarif journalier de ces travailleurs indépendants, le freelance informatique. Cela vous permettra, entre autres, de mieux apprécier votre futur salaire en tant que consultant indépendant.

Les métiers du digital ont toujours autant la cote

Porté par de récentes innovations, le secteur de l’informatique et des télécommunications génère de nombreux débouchés. Des bureaux d’études aux hôpitaux, plus personne ne peut se passer d’informatique aujourd’hui.
Nouveaux besoins, nouveaux métiers… Derrière le mot « informaticien » que tout le monde utilise, il existe de nos jours, une multitude de métiers et surtout de compétences. De leurs côtés, les porteurs de connaissances ont compris qu’il était plus intéressant de travailler en indépendant pour plusieurs sociétés. Entre l’autonomie et les conditions de travail, beaucoup d’informaticiens se mettent au freelance. Le plus difficile est de trouver le juste prix à proposer aux clients. Celui-ci dépend tout d’abord de l’expérience mais aussi de ses qualifications et des savoirs. En matière d’informatique, on constate que les aptitudes les plus demandées sont :

Analyste programmeur, ingénieur développeur web, ingénieur en développement Java, ingénieur en développement de systèmes embarqués, développeur d’applications smartphones/tablettes, ingénieur spécialisé Coud/Data, administrateur réseau, administrateur système, webmaster, infographiste, webdesigner, maquettiste PAO, chef de projet, directeur informatique, responsable d’exploitation, technicien d’exploitation, concepteur multimédia… La liste évidemment loin d’être exhaustive. Examinons leurs tarifs journaliers…

Quel est le tjm du freelance informatique  ?

C’est un taux journalier moyen, qui peut sensiblement varier en fonction de l’expérience et de la localisation du freelance

L’analyste

Le rôle de l’analyste est d’étudier les différentes manières de mettre en œuvre un besoin ou une demande, au sein d’un système informatique déjà existant. À ce jour, la demande est très forte, essentiellement en région parisienne. Un analyste gagne en moyenne 450, 00 euros par jour.

L’analyste programmeur

Le rôle de l’analyste programmeur est différent de celui de l’analyste. L’analyste programmeur développe des applications en respectant un cahier des charges. Il doit ensuite tester toutes les applications et tous les modules qu’il a mis en place. Le tarif journalier moyen d’un analyste programmeur est de 370,00 euros.

Le chef de projet

Le chef de projet est chargé de contrôler le bon déroulement de tous les programmes et logiciels. Le chef de projet assure la conception et l’évolution du système informatique. Il veille entre autres, au respect des normes en vigueur. Le chef de projet facture, en moyenne, sa journée à 550,00 euros.

Le webmaster

Le webmaster a pour rôle la maintenance et l’administration d’un site web. Il s’occupe du serveur, du réseau, des bases de données. Son tarif moyen pour une journée est de 330,00 euros.

L’administrateur réseau

L’administrateur réseau est chargé de mettre en place, puis de surveiller tous les flux du réseau. Sur le terrain, il connecte les nouveaux serveurs, établit le routage et s’assure de la sécurité du réseau. L’administrateur réseau gagne en moyenne 400,00 euros par jour.
Le technicien d’exploitation analyse et corrige les incidents de premier niveau. Il fait ensuite remonter les incidents aux équipes informatiques. Un technicien d’exploitation freelance gagne en moyenne 250,00 euros par jour.

Le technicien réseau

Le technicien micro/réseau installe et fait évoluer le parc informatique. Il connecte de nouveaux postes de travail, des imprimantes, paramètre le logiciel et détecte les pannes. Le taux journalier moyen d’un technicien micro/réseau est de 260,00 euros.

L’ingénieur système

L’ingénieur système est un informaticien responsable des serveurs d’une entreprise. Il intervient au niveau des systèmes d’exploitation. Il les paramètre, les met à jour, effectue la sauvegarde et la planification du système. L’ingénieur système freelance gagne en moyenne 500,00 euros par jour.

L’administrateur ERP

L’administrateur ERP (Entreprise Ressources Planning), ou administrateur PGI (Progiciel de Gestion Intégré), s’occupe d’applications informatiques indispensables à certains métiers comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable, la gestion des stocks ou des achats. L’administrateur ERP/PGI gagne en moyenne 550,00 euros par jour.

Le concepteur multimedia

Le concepteur multimédia réalise des images fixes ou des animations flash, des images 3D… Ces images sont destinées à communiquer un message ou à argumenter un texte via internet. Le concepteur multimédia facture en moyenne, sa journée à 330,00 euros.
Le maquettiste PAO élabore des maquettes pour la mise en page de journaux, de magazines ou de sites web. Il respectera bien entendu, la charte graphique. Le maquettiste PAO freelance gagne en moyenne 300,00 euros la journée.

Le graphiste

L’infographiste réalise des graphismes et des infographies d’information. Il travaille généralement, sous la directive du directeur artistique. Un infographiste facture sa journée, en moyenne à 310,00 euros.

Le directeur de projet

Le directeur de projet, également coordinateur de projet, veille à l’aboutissement de son projet informatique. Il gère le budget, les délais, le respect des normes… Le directeur de projet freelance facture sa journée à 790,00 euros en moyenne.
L’ingénieur de production est un administrateur ou un ingénieur multi casquettes (sauvegarde, DBA, système, produits…). Le tarif moyen d’un ingénieur de production est de 470,00 euros par jour.

Le directeur artistique

Le directeur artistique a un large domaine de compétences. Il crée des maquettes, des logos, des flyers. Il élabore la chartre graphique, et travaille en collaboration avec le directeur de projet, la conception, le chargé de communication… Le directeur artistique facture sa journée, en moyenne à 800,00 euros.

Le responsable d’exploitation

Le responsable d’exploitation coordonne l’ensemble des interventions de la production informatique. La fiabilité de toutes les applications est sous sa responsabilité. Un responsable d’exploitation qui travaille en freelance, facture sa journée, en moyenne à 470,00 euros.

Le développeur

Le développeur est un informaticien. Son rôle est de réaliser un logiciel en créant des algorithmes et en les insérant dans un langage de programmation. C’est un véritable travail d’équipe et le développeur est amené à travailler avec différentes équipes. Pour une journée, le développeur facture son travail à 430,00 euros. Les développeurs Java, ruby et scala enregistrent les plus hauts tarifs.

Ingénieur d’exploitation

L’ingénieur d’exploitation est chargé d’intégrer les nouvelles applications et interfaces dans un système déjà existant. L’ingénieur d’exploitation est en moyenne rémunéré 410,00 euros par jour.

Le consultant fonctionnel

Le consultant fonctionnel participe à la mise en place de différentes applications. Il doit également analyser les besoins fonctionnels de tous les salariés. Il propose des solutions adaptées et exécute tous les paramétrages. Le prix moyen d’une journée d’un consultant fonctionnel est de 700,00 euros.

L’expert métier

L’expert intervient souvent après un incident logiciel. Ce sont généralement des courtes missions. L’expert doit alors identifier le dysfonctionnement, l’isole et le répare. Il peut également conseiller et donner des directives afin d’éviter que le problème ne réapparaisse. L’expert freelance est facturé en moyenne 690,00 euros par jour.

Il convient à chacun de trouver le « juste prix » pour son TJM informatique à facturer, le plus important étant toujours, la satisfaction du client.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

humaniance
Suivez-nous!

humaniance

Révélateur de freelances! chez Humaniance
Missions et emplois pour freelances, CV en ligne, Forums de discussion, services pour recruteurs et entreprises.
humaniance
Suivez-nous!
  • Jo

    Bonjour,

    serait-il possible de savoir d’où viennent ces chiffres ?
    Merci et bonne journée !

    Jo

    • Bonjour Jo,

      Il s’agit de moyennes calculées sur un échantillon de freelances Humaniance, croisées avec d’autres données externes. Toutes ces données sont naturellement à jour. Nous parlons ici de moyennes car il peut y a voir de grosses variations qui dépendent du lieu géographique, mais aussi de l’expérience du freelance.

      Excellent journée à vous.

      L’équipe Humaniance.

  • James_Par

    Il faudrait faire une grosse différence entre « gagner » XX euros par jour et « facturer » XX euros. Il ne faut pas oublier les cotisations sociales, les frais de structures, l’équipement, etc… Par ailleurs, le coût journalier unitaire ne veut rien dire, tout est fonction du volume facturé. Un intervenant qui facture 10 jours dans un mois (il ne faut pas oublier le temps nécessaire au démarchage commercial, la formation, la facturation, la comptabilité, etc…) ne verra pas son revenu de la même manière qu’un plein temps chez un même client, généralement facturé beaucoup moins cher. Et il faut faut pas oublier les retards de paiement, qui ont un gros impact, le type de clientèle et beaucoup d’autres paramètres non évoqués ici.

    Beaucoup d’indépendants, à l’instar des artisans ou des commerçants, peuvent à peine se payer lorsqu’ils ont réglé leur RSI, leurs cotisations diverses, leurs contractants (fournisseurs, comptables…) etc.

    • Bonjour James,

      Merci avant tout pour votre contribution et vos éclaircissements. Vous avez tout à fait raison, ces chiffres ne tiennent naturellement pas compte des dépenses, il s’agit tout simplement de TJM, pour les métiers du digital. Une rémunération nette comprend beaucoup d’autres paramètres, mais le TJM reste toutefois un bon indicateur pour certaines professions.

      Nous vous souhaitons une très agréable journée.
      L’équipe Humaniance.