Freelances, quels tarifs pratiquer pour vos missions ?

Dans un contexte du marché de l’emploi en profonde mutation, de plus en plus de cadres salariés sont séduits par la voie de l’indépendance et le travail en mode « projet ». Face à un manque d’information et dans un contexte nouveau, ils rencontrent différentes problématiques quant à la définition de leur offre, la recherche de missions, le choix du statut juridique ou tout simplement la définition de leur taux journalier. Quel tarif pratiquer ?  C’est une question que se posent de nombreux freelances d’une manière récurrente et à laquelle il est difficile de trouver les bonnes réponses. Nous vous livrons quelques pistes de réflexion qui vous permettront de définir et d’évaluer objectivement votre tarif freelance.

Trouver le bon équilibre : méthodes et astuces

Vous êtes salarié et souhaitez démarrer vos premières missions en indépendant mais vous n’avez aucune connaissance des tarifs à pratiquer ? En général, la difficulté majeure rencontrée par les salariés concerne la conversion de leur salaire en chiffre d’affaires, soit par exemple, un taux journalier à facturer à un client. Il est pertinent d’utiliser différentes méthodes afin de définir un prix plancher sur lequel vous ne souhaitez pas déroger.

Astuce : Demandez à des Experts un conseil avisé pour le calcul de votre TJM !

simulateur tarif journalier

Méthode 1 : fixer un tarif en fonction de vos prétentions

Il vous suffit de partir de votre dernier salaire brut mensuel actuel afin de calculer la fourchette basse et vous donner une idée. Par exemple, voici la méthode de calcul pratiquée par un salarié en transition professionnelle qui percevait 4000 € brut par mois.

Exemple :

  • Votre salaire brut mensuel actuel : 4000 €
  • Prime de précarité (+10%) : 4 400 €
  • Charges patronales statut cadre tranche B (x 1.54) : 6 776 €
  • Base 19 jours en moyenne travaillés par mois (soit 228 jours par an déduction des 5 Semaines de congés payés et des 5/7 jours fériés)
  • Taux journalier plancher : (6 776/ 19) = 356.63 € HT par jour.

Ainsi, cette méthode vous permet de connaître le prix plancher à coût équivalent,  dans le cadre d’un contrat de prestation, si jamais vous devez négocier avec votre interlocuteur sur la base de votre dernière rémunération. En bref, il s’agit du prix minimum à facturer si vous vous engagez sur une mission longue durée et à temps plein. En effet, la différence fondamentale quand on travaille en indépendant est qu’un consultant peut ne pas travailler tous les jours. Les périodes de fluctuation d’activité sont à prendre en compte également puisque ces éléments auront un impact sur votre rémunération.

Méthode 2 : le prix que le client est prêt à mettre pour cette prestation

Il est important, si possible, de laisser parler votre prospect afin de connaître le budget du client ou du moins une fourchette estimative. Il vous suffit simplement de poser la question lors de vos premiers échanges afin d’avoir une idée ou de sonder les consultants de votre métier ayant travaillé pour des projets similaires pour le même client.

Par ailleurs, il est important de prendre conscience que le prix est subjectif. En effet, le prix peut varier dans un contexte précis. Le prix que représente la valeur ajoutée que vous pouvez apporter au client dans le cadre d’une prestation donnée à un moment T.  Par exemple, le client est prêt à investir tel budget pour telle mission. Il arrive que le client, faute de temps ou de connaissance des prix marchés, vous propose un budget qui ne vous convient pas.  Il est important de connaître le contexte de la mission, s’il s’agit d’une mission dans le cadre de sous-traitance ou en directe chez le client final.  Le client recherche une compétence à instant T. En effet, la problématique client rencontrée : j’ai besoin d’une compétence spécifique immédiatement pour réaliser ce projet. La disponibilité du consultant (au bon moment) ainsi que la bonne compétence de ce dernier sont des éléments à prendre en compte.  Vous pouvez valoriser cet aspect là dans le cadre de votre négociation.  Nous vous invitons à bien préparer votre phase découverte client pour bien comprendre l’environnement et les enjeux du projet.

Méthode 3 : la connaissance des prix marchés

Nous vous encourageons à consulter différents sites internet, forums et blogs professionnels dédiés à votre métier. Ainsi, en postant un message sur un forum par exemple, d’autres consultants de votre métier peuvent vous donner des conseils.

Astuce n°1 : consultez la CV-thèque Humaniance qui dispose de plus de 20 000 CV de freelances actualisés. En général, la plupart d’entre eux renseignent leur tarif journalier sur leur CV. Il vous suffit donc simplement de consulter les CV des consultants de votre métier et d’analyser les prix renseignés.

Astuce n° 2 : vous pouvez consulter l’ensemble des jobboards et des offres d’emplois disponibles sur le web (APEC, MONSTER etc.) correspondant à votre activité et vous référer au salaire disponible.

Méthode 4 : les honoraires mensuels d’un consultant

Prenons l’exemple d’un consultant juridique spécialisé dans les ressources  humaines doté de 20 ans d’expérience professionnelle. Il intervient auprès de ses clients dans le cadre d’une prestation en droit des sociétés (suivi des filiales étrangères, intégration des filiales, documents de références, suivi et publication d’informations réglementées etc.)

  • Combien va-t-il percevoir en net à partir d’honoraires?

Voici un exemple d’honoraires mensuels pratiqués par un consultant juridique spécialisé dans les Ressources Humaines ayant opté pour la voie du portage salarial (solution alternative à la création d’entreprise qui permet au consultant de concilier indépendance et le statut de salarié). Il facture 10 830 € HT par mois soit  570 € HT par jour. Il perçoit en portage salarial 5243.59  € net.

Astuce n° 3 : Vous pouvez utiliser le simulateur de portage salarial notre partenaire Portageo pour connaitre votre TJM.

Exemples de tarifs journaliers de freelances

Pour vous aider à définir vos propres tarifs,  voici quelques exemples de tarifs pratiqués par des freelances (prix indiqué en H.T. par journée) pour un métier bien défini :

  • Formateur en langues étrangères /Traducteur anglais-français : 25 € de l’heure
  • Formateur spécialisé handicap (formations, séminaires, conférences) : 350 € HT par jour
  • Attaché de presse / consultant en communication : 450 / 550 € HT
  • Chef de projet SIRH/ Consultante Fonctionnelle SIRH :  450 € HT par jour
  • Consultant marketing et communication senior : 900 € HT par jour
  • Ingénierie process peintures: 500 € HT
  • Consultante formatrice RH : 500 € HT
  • Développeur web : 400 / 500 € HT
  • Manager de transition : 1000 € HT

Et vous, quels tarifs pratiquez-vous pour vos missions ?

Nous espérons que les éléments transmis vous permettons d’avancer sur la définition de votre taux journalier. Je vous invite à commenter cet article, le partager sur les réseaux sociaux et surtout donner votre point de vue, vos tarifs pratiqués afin d’enrichir cet article et d’accompagner les consultants dans le cadre de la définition de leur offre.

Vous savez désormais comment fixer vos tarifs de Freelance et nous vous en félicitons ! Découvrez à présent la meilleure entreprise de portage salarial pour porter votre projet.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

  • Andria

    Bonjour,

    Consultant informatique freelance, je m’étonne des chiffres affichés qui me semblent au dessus du marché, pour ne pas dire largement. Je prends en exemple celui qui me concerne: 850€ /J pour un consultant informatique, ce qui donne un taux horaire à 106,25€.
    Je ne connais pas un seul consultant informatique dans mon entourage et mon résaeu, même à plus de 20 ans d’expérience, à plus de 630€J. Le TJM moyen et réel d’un DSI freelance ne dépasse pas aujourd’hui 790€. Ou alors cas très rare…mais dans ce cas, vos chiffres ne représentent finalement pas une moyenne, mais plutôt un tarif maximum.

  • Sonia

    Bonsoir Andria,

    Je vous remercie pour votre commentaire ainsi que les précisions apportées. En effet, il ne s’agit pas d’une moyenne mais des exemples de tarifs pratiqués par certains consultants expérimentés. Ces données relatent d’une étude des tarifs auparavant disponibles sur les réseaux sociaux ainsi que des CV-thèques freelances en date du 31 Janvier 2012.
    Je vous rassure, la plupart des consultants IT ne facturent pas 800 € HT par jour. En effet, je partage votre avis.

    Par ailleurs, je viens de consulter une vingtaine de CV IT (requête DSI) disponibles dans notre CV-thèque et vous confirme que sur cet échantillon, un DSI indépendant déclare un taux journalier compris entre 600 et 800 € HT par jour.

    Je pense qu’il serait intéressant de croiser les TJM déclarés par les consultants avec la réalité contractuelle (après négociation).

    Je vous souhaite une excellente soirée et un bon week-end

    Sonia

  • Consultant_SAP

    Bonjour,
    Merci pour ce billet.
    Les honoraires des consultants indépendants sont malheureusement bridés par les intermédiaires qui – organisés en strates – amènent un prix final (pour le consultant) en dessous de la valeur réélle (chaque intermédiaire prenant x% du prix de vente).
    La valeur du marché est donc faussée car la relation indépendant / client ne s’établit que très rarement en direct. Dès lors, les calculs théoriques (méthode 1 et 2) ne sont valables que s’ils peuvent être appliqués. Les autres méthodes donnent nécessairement un prix sous-evalué 🙁
    @Andria
    La valeur du consultant est bonne, la valeur du marché est fausse… Tous les consultants de mon réseau ont des valeurs supérieurs « au marché » car nous essayons de nous affranchir (dans la mesure du possible) des intermédiaires
    Cordialement,

  • Luca Ruspantini

    Bonjour,

    En tant que profession libérale j’ai mis au point il y a 3 ans une grille avec des infos glanés sur le site de l’Ordre des Architectes et parmi mes amis architectes.

    1 – Rémunération au forfait
    2 – Rémunération au pourcentage
    3 – Rémunération au déboursé
    Architecte 122 € HT/heure 976 € HT/jour 488 € HT/1/2journée
    Collaborateur : 88 € HT/heure
    Chargé d’études : 63 € HT/Heure
    Secrétariat : 51€ HT/heure
    Le coefficient multiplicateur de frais généraux est de: 1,7
    4 – Rémunération à la vacation
    Prix de la vacation: 260 € HT
    Notre métier est peut-être un peu différent des autres.
    Qu’en pensez-vous ? Cela peut vous être utile ?
    Luca Ruspantini

  • Gonzague DUCOS

    Bonjour

    En formation bureautique de base, on me propose 152 € (si, si !) à 400 € / j (re si si !), en formation VBA et stage Web 350 à 500 (rare !) Le prix de journée ne veut rien dire en soit, il faut aussi voir le nombre de jours sur l’année…

  • Laurence

    Bonjour,
    Je suis arrivée par hasard sur ce site en cherchant une
    mission de formateur en communication. Je viens de lire cet article. Les
    tarifs proposés sont plutôt ceux pratiqués en général par les
    structures de conseil, qui proposent les services experts de freelance
    qu’elles emploient en sous traitance, et de surcroît en Ile de France ou
    région parisienne. Ce ne sont pas des tarifs de province ou alors dans
    les grandes métropoles (Bordeaux, Lyon, Lille…) où de grandes
    entreprises ou grands groupes peuvent effectivement s’offrir ce type de
    service sans trop négocier (j’ai été des deux côtés de la barrière !).
    C’est toujours la limite de ce genre de démonstration, car cela frustre
    le lecteur travailleur indépendant, qui facture toujours bien en dessous
    des tarifs annoncés.

    • Bonjour Laurence et merci d’avoir pris le temps de rédiger votre commentaire qui est très instructif.

      Effectivement, cet article propose aux indépendants une méthode de calcul pour fixer son tarif. Evidemment, il n’est pas toujours applicable à la lettre et doit s’adapter aux spécificités des missions et aux attentes des clients. Les exemples que nous avons pris proviennent de freelances inscrits sur Humaniance. Ils ne représentent donc pas une moyenne mais se veulent tout de même représentatifs des retours que nous avons de la part des freelances avec qui nous collaborons.

      A ce titre, quelles sont vos méthodes pour mieux vendre vos prestations et justifier vos tarifs?

  • Delphine

    Bonjour,

    Dans les tarifs indiqués, cela comprend-t-il les frais annexes en moyenne ? ou cela représente seulement le tarif pour une journée de conseils ?

    Merci par avance de votre retour.

    Cordialement,
    Delphine

    • Bonjour Delphine et merci pour votre commentaire. Votre question est très intéressante. Ici, nous avons choisi de ne pas tenir compte des frais annexes.

      Mais comme vous devez le savoir, vous pouvez déduire vos frais professionnels quand ils sont indispensables au bon fonctionnement de votre activité.

  • Pingback: Freelances, quels tarifs pratiquer pour vos mis...()

  • Pingback: Freelances, quels tarifs pratiquer pour vos mis...()

  • Merci Jerome.
    Non nous ne connaissions pas, mais nous allons y jeter un coup d’œil !

  • Idoine

    Bonjour,

    Je vous déconseille absolument la méthode 1 ! En effet sont oubliés les paramètres essentiels. Un freelance doit faire :
    – de l’administratif (pas pris en compte)
    – du commercial (pas pris en compte)
    – des frais généraux (Assurances, taxes, impôts, consommables, communication..)
    – de la formation pour rester dans le coup.

    Un freelance ne peut travailler plus de 100 jours / an (et c’est un beau score !!)

    Dans une entreprise tous ces coûts sont « cachés » ou plutôt répartis sur

    Les 356 € n’ont aucune réalité. Ce n’est même pas une base.

    Une récente étude, dont hélas je n’est plus les coordonnées, démontrait que pour gagner l’équivalent du SMIC un freelance doit travailler 80 jours à 380 €.

    Il faut les vendre les 80 jours…

  • Nikais Britt

    Bonjour à vous. très intéressant ce sujet de combien vaut un consultant sur le marché… Aujourd’hui des écoles me sollicitent et proposent 35 euros Brut de l’heure. Elles me demandent de me mettre en auto entrepreneur ce que je ne souhaite pas.. Alors en portage est-ce intéressant ?