Les MOOC : une excellente façon de se former chez soi

Ces formations se sont développées ces dernières années en France et permettent de se former à distance et à son rythme de chez soi, dans tous les domaines, dont l’entrepreneuriat.

Histoire et essor des MOOC

Les MOOC (Massive Open Online Courses) ont été créés en 2008 à l’initiative de chercheurs canadiens tels que Georges Siemens et Stephen Downes. Ils ont été mis en place en 2011 dans les universités américaines telles que les universités d’Harvard et Stanford.
Le succès est sans précédent. En effet, dès le début on compte près de 150 000 personnes inscrites sur les premiers cours en ligne. Aujourd’hui, le chiffre s’élève à plusieurs millions d’inscrits. Ces formations se sont développées ces dernières années en France et permettent de se former à distance et à son rythme de chez soi, dans tous les domaines, dont l’entrepreneuriat.

Définition et limites

Massive : même s‘il est vrai que les premiers cours ont rassemblé 150 000 participants dont 180 000 inscrits sur la plateforme Coursera, ce n’est le cas que pour un nombre de cours réduit. En effet, les cours (en anglais) rassemblent un grand nombre de participants alors que les cours en français regroupent un nombre moindre.

Open : Open signifie que tout le monde est autorisé à accéder à ces cours en ligne quelle que soit l’âge, le métier ou le niveau d’étude. Mais cela ne signifie pas que l’accès est toujours gratuit. Même si la plupart des MOOC le sont, d’autres peuvent être payants et cette démarche l’est de plus en plus.

Online : cela signifie que le cours est fait pour être suivi en ligne. Il ne s’agit pas seulement d’insérer des données en ligne, c’est aussi réaliser des exercices ou devoirs sur Internet. Par ailleurs, il est à noter que de plus en plus de participants se rencontrent pour discuter et échanger sur les cours. De plus, des examens réels peuvent être mis en place en parallèle de ces cours.

Courses : le mot Courses est ambivalent. En effet, les premiers cours ou MOOC à l’Université étaient à l’initiative de l’enseignant et sur la base d’interactions. Aujourd’hui, le MOOC repose davantage sur la lecture de blogs ou lectures personnelles etc. La définition du mot Courses évolue donc au fil des années.

Les MOOC et l’entrepreneuriat

Aujourd’hui on dénombre une multitude de MOOC sur différents thèmes : le développement personnel, l’apprentissage d’un logiciel ou d’un métier… mais aussi sur le fonctionnement de l’entrepreneuriat ou la création d’entreprise à destination de futurs dirigeants d’entreprises.

Ainsi des MOOC vont proposer par exemple de découvrir le statut « auto-entrepreneur » et comment réaliser son business plan ou son financement. D’autres, vont former au métier de développeur web, métier très présent chez les travailleurs freelances, ou encore faire découvrir l’économie collaborative, une autre façon de travailler en indépendant (les plateformes OpenClassrooms et France Université Numérique proposent ce type de MOOC).

Les cours en ligne se réalisent par étapes et par objectif, et possèdent pour la plupart un aspect pédagogique. Des devoirs ou exercices sont réalisés par le participant avant de pouvoir passer à l’étape suivante. La durée peut être de quelques semaines à deux mois selon le MOOC. Celui-ci se termine par une évaluation et la remise d’un certificat de réussite. La formation se déroule par session.

Panorama des principales plateformes

– OpenClassrooms : cette plateforme apparue en 2013, est célèbre pour ses formations à divers métiers. Elle propose aujourd’hui des formations gratuites dont quelques-unes au métier d’entrepreneur : découvrir le statut « auto-entrepreneur », comment monter son business plan, son financement, développer son projet ou encore la découverte des start-up…
Certaines de ces formations ont établi un partenariat avec des écoles réputées comme l’Ecole polytechnique. Les cours sont constitués notamment de tutoriels vidéo. A l’issue de ceux-ci, le participant se voit attribué un certificat de réussite.

– Coursera : Créée en 2012, cette plateforme regroupe des MOOC en 14 langues dont en français. Vous pouvez y trouver des formations comme « La création d’une start-up technologique ». Cette formation gratuite est dispensée en sept semaines, et réalisée en partenariat avec l’école de commerce HEC. Elle délivre également un certificat de fin de formation.

– FUN (France Université Numérique) : créée en 2013 par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, cette plateforme propose une vingtaine de MOOC. Vous pouvez y suivre par exemple, les parcours : « Innover et entreprendre dans un monde numérique » ou  » Entrepreneuriat et croissance attitude ».

On peut citer également la plateforme en ligne Cognitum qui propose des parcours axés sur le métier de consultant et sur l’ère collaborative…

Les MOOC représentent donc une alternative aux cours traditionnels et permettent de se former à distance sur différents métiers, techniques ou logiciels, à son rythme. Tous les domaines sont concernés : la physique, la littérature en passant par la formation à des métiers ou des logiciels, le choix est vaste.

Ils ne remplacent certes pas les formations universitaires traditionnelles mais peuvent apporter une valeur ajoutée dans l’acquisition de connaissances et de compétences. De plus, les cours en ligne relèvent de plus en plus de la formation continue.

De plus en plus de plateformes proposent ainsi des MOOC à destination des entrepreneurs et freelances, métiers en perpétuel développement et évolution.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

[starbox id="1"]