Parlez-vous le langage des freelances ? Voici 25 expressions pour le vérifier

Selon l’Insee, les travailleurs indépendants sont actuellement au nombre de 2 300 000. L’environnement des travailleurs freelance est différent de celui des salariés sur de nombreux points, jusque dans le langage. En effet, le monde des freelances apporte son lot d’expressions particulières, que peu de personnes sont autorisées à comprendre. Si certaines sont comiques, la plupart d’entre elles restent incompréhensibles. La plupart de ses petites expressions nous viennent de l’outre-Manche, mais certaines ont été totalement inventées… Et vous, vous parlez le freelance ?

1# NBF

Parmi les expressions spéciales freelances, on parle souvent de nomades sans bureaux fixes ou NBF… Ce terme représente évidemment les nouveaux travailleurs indépendants. Ces derniers peuvent travailler là où ils veulent et surtout, ils peuvent prendre différents endroits en guise de bureaux, comme leur salon, leur voiture, la plage, un café…

2# TJM

Également propres aux freelances, on entend parler de « tjm ». Le tjm est l’abrégé de « taux journalier moyen ». Le tjm est le montant qui sera facturé à la société cliente pour une journée de prestation.

3# UI/UX

Dans le jargon des métiers du web, on trouve le « UI/UX »… « ux » désigne l’expérience utilisateur (en anglais User eXpérience), et « ui » désigne l’interface utilisateur (en anglais User Interface). Dans cette expression, il est précisé que UX, n’est pas pareil que UI… Pas très précis, non ? Clairement, l’interface utilisateur fait le lien entre l’humain et la machine. Quant à l’expérience utilisateur, c’est un process complet qui prend en compte l’interface mais également le contenu et le design du site.

4# COWORKING

Un autre mot que nous entendons régulièrement, c’est le « coworking ». Littéralement traduit, cela signifie travailler ensemble. Concrètement, le coworking désigne le partage de bureaux communs. Le coworking nous vient des États-Unis. Entrepreneurs, freelances et indépendants ont eu l’envie, mais aussi le besoin de partager leurs expériences, leurs idées et leurs méthodes de travail. Parce qu’il n’est pas facile de travailler chez soi, seul, le partage d’espaces communs est de plus en plus plébiscité.

5# UBERISATION

Un autre mot anglais, que l’on commence à appréhender aux actualités, c’est « ubérisation ». Même si le mot n’a pas encore été immortalisé par l’Académie française, il est utilisé à toutes les sauces. Si bien que l’on parle d’ubérisation du travail, d’ubérisation du droit, d’ubérisation des entreprises… Tout d’abord, il faut savoir que ce mot est décliné du mot « uber », qui est une société californienne de VTC, dont la concurrence rend fou le monde entier… Uber propose des services à prix cassés et réduit au maximum les intermédiaires. Ceci entraine, entre autres, la création de plateformes qui met directement en relation l’offre et la demande.

6# MOOC

Avez-vous déjà entendu parler de « mooc » ? L’acronyme mooc signifie en anglais « Massive Open Online Courses ». On peut le traduire par « cours en ligne ouverts et massifs ». Plus clairement, ces cours en ligne révolutionnent l’éducation car ce sont des cours de qualité. L’objectif des « mooc » c’est de permettre aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences.

7# LEAN

Autre petit mot sympathique, mais incompréhensible, « lean »… Mot anglais qui signifie maigre, moindre, allégé. Souvent utilisé dans le monde du management, le « lean management » est une technique visant à l’élimination de toutes les activités à valeurs non ajoutées. Les freelances, quant à eux, ont recours au mot « lean IT », qui touche plus particulièrement l’environnement des systèmes informatiques.

8# COMMUNITY MANAGER

Encore une expression anglaise qui revient souvent, c’est « community manager ». Cela signifie littéralement gestionnaire de communauté. Ce dernier doit animer une communauté sur internet pour le compte d’une société ou d’une marque. Très apprécié, le CM va gérer les discussions sur des blogs, des forums et les suivre. Il va également créer des pages publiques, comme facebook, mySpace ou linkedin afin de parler du produit.

9# BOOKER

Le terme « booker » nous vient également de l’anglais, et signifie réserver. Il est très souvent utilisé dans la vie quotidienne des freelances et on entend régulièrement dire « j’ai booké un freelance ». Ceci pour dire qu’on a réservé ses services…

10# PSD

Si vous surfez beaucoup sur internet, vous connaissez peut-être le terme « PSD ». Abréviation de « Photoshop document ». Fréquemment employé entre clients et freelances, les « PSD » sont dédiés à l’utilisation d’Adobe Photoshop. Cependant, le PSD peut être utilisé par d’autres logiciels de traitement d’images ou de publication assistée.

11# SEO

Autre abréviation, « SEO »… Très fréquemment mis en oeuvre, surtout par les rédacteurs web, et leurs clients. SEO signifie littéralement « Search Engine Optimization ». Ce n’est pas forcément plus clair, me direz-vous ! En fait, SEO est un terme utilisé pour le référencement naturel. SEO est une technique qui vise à améliorer un site ou un article, dans le but d’être présent dans les pages de résultats de recherche.

12# CLUSTER

« Cluster »…Si vous êtes branché informatique, alors vous avez surement entendu ce terme. « Cluster » est employé pour désigner une grappe de serveurs sur un réseau, un bloc. C’est pourquoi il est souvent utilisé, par les freelances mais surtout par les informaticiens.

13# HACKATON

Toujours anglais, le mot « hackathon » est une contraction des mots « hack » et « marathon ». « Hackathon » est un évènement au cours duquel plusieurs équipes de développeurs, désigners, chef de projet, développent un projet informatique, une application ou un logiciel.

14# E.-MARKETING

Passons à l’un des mots les plus connus, « l’E.-marketing » ! Également appelé webmarketing, l’E.-marketing rassemble un ensemble de stratégies pour développer le commerce en ligne.

15# NETWORK

« Network » mot anglais est souvent utilisé par les freelances qui travaillent dans le monde informatique. « Network » signifie réseau. D’ailleurs, plusieurs entreprises s’appellent aujourd’hui « Network informatique ou Network computer ».

16# FEED-BACK

« Feed-back », très souvent utilisé par le monde du travail d’aujourd’hui. Les freelances souvent invités à faire leur feed-back. Traduction… Après avoir présenté son travail, le freelance est invité à analyser rétroactivement ce résultat et les conséquences de ce dernier.

17# CTO

Une autre abréviation, « CTO »… « Chielf Technology Officer ». Le CTO désigne le directeur de la technologie, ou le directeur technique.

18# BUYER PERSONNA

« Le buyer personna » est l’expression semi-fictive pour désigner le client idéal. Client basé sur des études de chiffres de marché et aussi sur l’ensemble de clients existants.

19# INBOOND MARKETING

« L’inbound marketing », qui signifie « marketing entrant », est une stratégie marketing. Elle consiste à faire venir le client à soi, plutôt que d’aller le chercher avec des techniques de marketing traditionnel.

20# OUTBOUND MARKETING

« L’outbound marketing, c’est tout le contraire de ce que nous venons de vous raconter plus haut. Cela représente le fait d’aller chercher les prospects là ou ils sont (médias; fichiers emails, opérations de PLV…) C’est tout simplement ce qu’on appelait autrefois le marketing traditionnel ! »

21# WIREFRAME

« Wireframe », littéralement « fils de fer » est peut-être plus utilisé par les designers. Wireframe indique un schéma ou un graphique, représentant la mise en page d’une interface ou d’un site web.

22# MARCHÉ DE NICHE

Enfin des expressions françaises ! « Marché de niche »… Ce dernier représente un petit segment de marché. Dans un marché de niche, l’entreprise se limite à exploiter une petite partie.

23# PORTAGE SALARIAL

« Le portage salarial » est une expression très bien connue des indépendants. Le portage salarial permet aux freelances d’exercer leur activité sans avoir à s’occuper du côté administratif réservé à leur statut. Le travailleur indépendant travaille alors par missions contractuelles organisées par une entreprise de portage.

24# ÉQUIPE E-BUSINESS

On parle également « d’équipe e-business ». Cette expression est mise à profit pour désigner toute l’équipe qui travaille sur un projet particulier, mais sur internet ! C’est sûrement l’expression la plus connue de tous, car elle est rentrée dans notre langage courant.

25# TÉLÉTRAVAIL

« Télétravail » est bien entendu manipulé quotidiennement autant par les freelances que par les sociétés avec lesquelles ils travaillent. Le télétravail est le fait de travailler de chez soi via son ordinateur… ça fait rêver, non ?

Voilà ! Avec tout ça vous avez maintenant de quoi parler le freelance ! Vous n’aurez plus d’excuses…

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

humaniance
Suivez-nous!

humaniance

Révélateur de freelances! chez Humaniance
Missions et emplois pour freelances, CV en ligne, Forums de discussion, services pour recruteurs et entreprises.
humaniance
Suivez-nous!